Délestages nucléaires

Illustration Damien Glez

Il est rare de se promener dans une ville africaine sans entendre ce mot ou sans en subir ses conséquences. En Afrique, les délestages (et pas seulement d’électricité) vont de pair avec la corruption, bien plus souvent qu’avec des infrastructures vétustes ou non entretenues. Continuer la lecture de Délestages nucléaires

Publicités

Ils sont pauvres parce que…

A la fin du dix-neuvième siècle Otto Von Bismarck, premier chancelier de l’Empire Allemand, avait certainement compris que les tensions européennes étaient trop fortes pour être cloîtrées dans la petite Europe de l’époque. Peut-être n’était-il pas le seul à le penser, et peut-être n’était-ce pas là son unique motivation pour présider au découpage de l’Afrique.

Quoiqu’il en soit il fallait discipliner ces nations pleines de vigueur qui partaient à la conquête du continent noir. Continuer la lecture de Ils sont pauvres parce que…

Délestages kenyans et quelques absurdités

Les racines des massacres au Darfour sont évidemment nombreuses [1] mais certaines n’ont jamais fait vraiment débat : le manque de terres fertiles dû à une désertification galopante [2] et sa suite malheureuse : « réquisition » des emplacements encore agricolement productifs par une partie de la population sédentaire aidée par Khartoum et ses janjawid. Continuer la lecture de Délestages kenyans et quelques absurdités

Universalisme en pays somali

Réfugiés de Mogadisio- Kismayo (photo IRIN)

En décembre 1992, la France des droits de l’homme se rendait au chevet d’une population somalienne à bout de force. Son représentant, Bernard Kouchner, sous les flash d’une presse opportunément à ses cotés, charriait sur une plage de Mogadiscio un sac de riz. La bande annonce nous montrait des enfants exsangues au bord de la mort. Redite biafraise pour le bon docteur.

Cet acte de communication fut une des premières caricatures de cet humanisme occidentale, dernier avatar en date d’une évangélisation forcée. Et si désormais les pères blancs ont changé de visages et de défroques, la volonté d’asservir au nom de valeurs universelles est toujours vivace. Le dominicain Bartolomé de Las Casas, plus de cinq siècles après avoir dénoncé la brutalité espagnole dans le nouveau monde, doit se retourner dans sa tombe. Rien n’a vraiment changé. Continuer la lecture de Universalisme en pays somali

DSK aux folies bergères

Quartier général du FMI (photo IRIN)

Dominique Strauss-Kahn à la tête du Fond Monétaire International et à la suite de Paul Wolfowitz lorsqu’il était à la tête de la Banque Mondiale, fait dans la dentelle et dans les parties fines. Ces fonctionnaires surpayés sont en vacances perpétuelles et se soucient peu de leur hautes fonctions au sommet du monde civilisé. Continuer la lecture de DSK aux folies bergères

Nous sommes là pour votre sécurité

« Nous n’envisageons aucune nouvelle base. Ce sont des balivernes. Je veux dissiper la notion selon laquelle l’Amérique déploie toutes sortes d’armées en Afrique. C’est un moyen de rendre notre commandement adapté à la stratégie que nous mettons en place, rien de plus. » (Georges Bush en février 2008, au Ghana). Mais quelle stratégie ?

Continuer la lecture de Nous sommes là pour votre sécurité

Fatal augure

La cité des morts, bidonville au Caire - Photo IRIN

Il ne faut rien comparer, c’est ridicule. Pourtant la rocambolesque équipée du voilier de luxe, le Ponant, récemment arraisonné par de méchants pirates, aux larges des côtes somaliennes, est trop sidérante de « naïveté ». A l’opposé et peut-être du fait de cela, il faut s’interroger sur la fatalité des famines qui pourraient frapper bientôt de nombreux pays d’Afrique et d’ailleurs.

Continuer la lecture de Fatal augure

Harambee

Kenya © Julius Mwelu / IRIN

Les médias semblent condamnés à suivre les propagandes politiques. Pourquoi sans cesse parler de conflits ethniques dès qu’il est question de l’Afrique ? On connait trop les dégâts que cela a provoqués dans un pays voisin du Kenya : le Rwanda… et on sait aussi comment cette soi-disant ethnicité a été créée et pourquoi. Les problèmes actuels en Belgique entre wallons et flamands ne seront jamais des conflits ethniques. Pourquoi ? Continuer la lecture de Harambee